Facebook Twitter Google + Flickr Netvibes Flux RSS

Logo Solar GamesLa start-up Solar Games produit MyAltis, un centre virtuel en ligne qui permet de proposer des parcours de formation à distance depuis n’importe quel poste de travail. «Nous cherchons de nouveaux investisseurs pour nous développer», nous confie Alexandre Bullock, fondateur et directeur de production de la société. Son objectif ? Lever 400 000 euros pour créer de nouveaux contenus de formation disponibles et accélérer les ventes dans l’hexagone, mais également pour ouvrir un bureau à Londres dans la suite de premières ventes déjà conclues outre-manche.

MyAltis, Solar Games

A noter que d’ici la fin de l’automne, Solar Games déploiera une nouvelle version de sa plateforme où le html5 remplacera le Flash pour offrir un accès plus grand aux différents terminaux et une technologie plus pérenne.

En savoir plus.

Ticket d’entrée : 5000 euros.

Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Lokazionel en parlait déjà en 2014.

Quel est l’intérêt de se servir des mondes virtuels dans un cadre pédagogique ? Quelques éléments de réponse glanés dans les commentaires d’un article consacré à Second Life sur le site The chronicle of higher education.

Si des images de ma galerie FLICKR vous intéressent, contactez-moi.
Aller au haut